Formulaire d'assurance vie en train d'être rempli

L’assurance-vie en hausse depuis le début de l’année 2018

L’assurance-vie est un dispositif très complet. Elle permet au particulier d’épargner, de transmettre son capital, de préparer un projet ou de disposer d’un revenu complémentaire. De plus, son fonctionnement assez simple, l’a très vite conduit à être un des placements les plus appréciés des français. Pourtant l’année 2017 a été en demi-teinte pour l’assurance-vie. Ces collectes nettes, c’est-à-dire les cotisations moins les prestations, ont atteint un niveau décevant de 7,2 milliards d’euros. Après cette baisse significative, l’année 2018 commence très bien, avec presque 4 milliards d’euros collectés en seulement deux mois. Il est intéressant de voir les raisons de ce revirement soudain. Pour tous ceux qui désirent souscrire à un contrat d’assurance-vie, il est vivement conseillé de demander l’avis d’une société spécialisée dans ce type de produit comme Groupe Rodin.

Les raisons qui expliquent la hausse des collectes nettes

Pour les mois de janvier et février 2018, la collecte nette en assurance-vie s’élève donc à 3,9 milliards d’euros alors que sur la même période, l’année passée, son niveau était cinq fois plus faible (à peine 800 millions d’euros). Il y a trois grandes raisons qui expliquent ce gain de popularité de l’assurance-vie : la mise en place de la flat tax, le transfert de l’immobilier vers l’assurance-vie et la bonne tenue des rendements des fonds en euros.

L’application de la flat tax

C’est certainement la raison principale de l’augmentation des collectes sur les contrats d’assurance-vie. La flat tax est un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% qui s’applique sur tous les revenus du patrimoine (intérêts et plus-values, hors immobiliers). Il comprend les prélèvements sociaux de 17,2% et les contrats d’assurance-vie.

De ce fait, tous les particuliers qui possèdent un contrat d’assurance-vie sont potentiellement concernés par cette disposition fiscale. Elle touche les intérêts produits par les nouveaux versements effectués depuis le 27 septembre 2017. Elle est beaucoup plus avantageuse à court terme, notamment pour les petits assurés, que les taux historiques du prélèvement forfaitaire libératoire de 35% avant quatre ans et de 15% entre quatre et huit ans. En l’occurrence, l’assurance-vie devient encore plus avantageuse pour épargner sur de petites périodes.

Vendre ses actifs immobiliers au profit de l’assurance-vie

De nombreuses sociétés spécialisées dans les produits d’assurance-vie peuvent en être témoin : les clients vendent, ou envisagent de vendre leurs biens immobiliers au profit de l’assurance-vie. Cette tendance est très clairement causée par l’une des dernière loi de finance qui prend des mesures drastiques en terme d’immobilier. En effet, en appliquant cette loi, l’État montre qu’il ne souhaite pas en faire une priorité.

Le nouvel impôt sur la fortune (ISF) exonère maintenant les actifs financiers pour ne plus taxer que l’immobilier. De plus, il reste taxé au barème progressif de l’impôt sur le revenu qui représente potentiellement le double de la flat tax de 30% qui touche les revenus du patrimoine.

C’est pour toutes ces raisons que de nombreux particuliers vendent ou pensent à le faire. En effet, les prix de l’immobilier n’ont certainement jamais été aussi élevés et certains propriétaires y voient l’opportunité de se tourner vers des actifs financiers plus avantageux comme l’assurance-vie.

Les rendements des fonds en euros en bonne santé

Lorsqu’un particulier fait un versement dans le cadre d’une assurance-vie, il a le choix d’investir dans deux types de supports : les fonds en euros et les unités de compte. Le fond en euros est donc un support d’investissement.

Les rendements des fonds en euros étant également en baisse en 2017, les spécialistes s’attendaient à voir une nouvelle baisse significative des rémunérations en 2018. Pourtant ça n’a pas été le cas. L’estimation de rendement donné par la Fédération française de l’assurance (FFA) est presque stable à 1,8%, certains contrats affichent même des rendements en hausse.

C’est donc pour toutes ces raisons que les contrats d’assurance-vie et leur collecte nette est en hausse depuis le début de l’année. De nombreux particuliers vont être intéressés pour ouvrir un contrat d’assurance-vie. Pour eux, il est vivement conseillé de faire appel à une société spécialisée dans ce secteur d’activité comme Groupe Rodin.

Groupe Rodin, une société de confiance

C’est un cabinet de courtage indépendant qui a pour vocation d’offrir à ses clients une gamme de produits novateurs, fiables et adaptés à leurs besoins dans les domaines de la prévoyance, de l’assurance, de l’épargne et de la retraite.

La société s’engage sur plusieurs points importants : l’écoute, le conseil et la veille. Les équipes sont à l’écoute des besoins du client pour lui proposer le produit qui lui convient le mieux et les conseils qui vont avec. Ensuite, elles restent à l’écoute du marché pour se tenir au courant des évolutions du secteur et rester à la pointe de l’innovation. Ces trois engagements permettent de fournir des produits et des prestations de qualité aux clients.

Pour préparer sa retraite, la société propose de se baser sur des dispositifs de l’Etat comme la loi MADELIN et le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire). Pour se prémunir face aux aléas de la vie, elle propose un système de prévoyance complet et pour épargner et transmettre son capital, elle propose une assurance-vie. Pour finir, elle met aussi à disposition des clients des solutions adaptées aux dirigeants d’entreprise.

Après une année 2017 difficile pour l’assurance-vie, elle revient plus forte en 2018 avec une augmentation des collectes nettes. Cette hausse est explicable grâce aux nouvelles mesures mises en place par l’Etat qui favorisent grandement ce type de placement. Il n’est donc pas à exclure de voir de plus en plus de particuliers désireux d’ouvrir un contrat d’assurance-vie pour affronter l’avenir sereinement. A ceux-là, il est recommandé de bien se renseigner sur les avantages et les inconvénients d’un tel contrat avant de se lancer. Pour ce faire, rien de mieux que de demander un devis ou une simulation auprès d’un spécialiste du secteur comme Groupe Rodin.